« Au début, un oiseau vole.

...Et lentement, notre conscience s’éveille à l’idée que nous appartenons à la longue et merveilleuse histoire de l’humanité. Et les personnages de cette petite troupe, rassemblés dans le trou noir de la scène, tentent une nouvelle fois le récit du monde, confrontés aux fulgurances du quotidien. Et le spectacle se construit ainsi, à l’aide de fragments, de corps dansants, de traces de rêves dans un long plan séquence ininterrompu.

Et la folie des rires croisent les acrobaties des corps. Il y a des accords de guitare électrique et des chants qui résonnent comme des cris.

Et ce qui est dit dans un flot d’images, convoque la vie, les interrogations que nous portons, la peur de la mort, l’inconnu des origines et le mystère de notre devenir. Comme si nous observions des êtres vivants avançant en aveugle, se débattant parfois quand l’air se fait rare.
Et dans la succession des scènes, dans l’attente du vol d’un oiseau, d’une danse d’un cheval, d’une pirouette de l’homme, nous nous disons que la petite troupe est partie en guerre contre des moulins à vent. Bestias est peut-être une tentative de redécouvrir, par des traces imaginaires, ce que notre propre vie a de commun avec l’histoire des hommes d’un passé lointain qui ont laissé sur les murs des cavernes, des motifs peints, des gestes dansés, des animaux sauvages, dans une simplicité de forme qui nous interroge et nous bouleverse. »


Dans le cadre de ce spectacle, a été réalisé 2 boitiers de commande d'orgue réel et de percussions mécanisées. Ils permettent à Fanny Thollot, créatrice sonore du spectacle de contrôler en temps réel l'orgue réel réalisé par Pau, et de synchroniser les mélodies jouées sur la bande son déjà existante. De la même manière des systèmes percussifs motorisés, permettant de jouer mécaniquement sur un carillon et une batterie sont controllés en synchronisation de la musique existante.

Chacun de ces boitiers permet de contrôler des electro-aimants en 12v ou 24v, depuis le logiciel Ableton Live, à l'aide d'un patch Max For Live. Ils sont commandés par ethernet pour une offrir un libre placement au sein du chapiteau, et possèdent un isolement électrique complet entre la partie électronique de commande et la partie de puissance.